Ma santé

Avoir un contrat de travail en bonne et due forme et être déclaré pour toutes les heures effectuées m’ouvre des droits de couverture sociale en cas de maladie, d’accident du travail, accident de trajet, etc.

 

Avant de commencer la saison... 

Je vérifie que j’ai bien sous la main tous les documents utiles en cas de souci : pièce d’identité ou titre de séjour, attestation papier de sécurité sociale et carte vitale à jour, carnet de santé, attestation mutuelle le cas échéant.

Si je suis étudiant, je vérifie auprès de ma mutuelle étudiante que je suis bien couvert dans le cas d’un emploi saisonnier.

 

Saisonnier dans un restaurant, un hôtel, un camping, une exploitation agricole ?

Comme tout salarié, je suis exposé à des risques professionnels qui peuvent avoir des conséquences sur ma santé. En saison, le rythme de travail soutenu et l’ambiance festive augmentent les risques.

Alors, pour une bonne saison en bonne santé, j’adopte au quotidien quelques règles simples : dormir suffisamment (au moins 6 h par nuit), manger 3 repas équilibrés, éviter les excès !

 

Je me rends à la visite médicale d’embauche

Le médecin du travail vérifiera que mon état de santé est compatible avec les tâches demandées, et que je ne suis atteint d’aucune affection dangereuse pour les autres salariés. Il m’informe des risques liés à mon travail et des moyens de prévention. Je peux profiter de cette visite pour faire le point sur ma santé en général (sommeil, vaccination, alimentation…).

A la charge de l’employeur, la visite médicale d’embauche doit être effectuée au plus tard avant la fin de la période d’essai. Je suis tenu de m'y rendre.

Cette visite n’est pas obligatoire si j’ai déjà effectué une visite médicale il y a moins de 24 mois ayant conclu à une aptitude sur le même emploi et chez le même employeur, ou 12 mois si j’ai changé d’entreprise, ou encore si j’ai un contrat de travail de moins de 45 jours.

 

Etre acteur de sa santé et de sa sécurité dans l’entreprise

Coupure, brûlure, exposition solaire, chute, stress, émanation de produits chimiques… : pour ne pas me mettre en danger, ni les personnes avec lesquelles je travaille, je respecte les règles de sécurité précisées par mon employeur. Au besoin, je lui demande des informations sur les risques et les moyens de prévention à mettre en œuvre. Ces informations spécifiques à chaque entreprise sont listées dans le Document Unique d’évaluation des Risques (D.U. ou D.U.E.R.) que je peux demander à consulter.

Le mystère du DU ? La Maison du Travail Saisonnier du Cap d’Agde a édité une bande dessinée spécialement dédiée au mystère du DU…

 

En cas d’arrêt de travail, que se passe-t-il ?

S’il s’agit d’un arrêt pour maladie, mon médecin remplit le certificat d’arrêt de travail.

Je m’assure de détenir le bon formulaire, le complète et envoie les volets destinés à la caisse d’assurance maladie et à mon employeur dans les 48 h.
En savoir plus sur les démarches à suivre en cas d’arrêt de travail pour maladie

 

En cas d’accident de travail, j’informe mon employeur et m'assure auprès de lui que la déclaration d’accident du travail a bien été rédigée dans les 48 h. Celle ci me garantit une prise en charge à 100 % des frais médicaux liés à l’accident, dans la limite des tarifs de base de l'Assurance Maladie, sans avance de frais.

En savoir plus sur les démarches à suivre en cas d’accident de travail ou de trajet

 

Remboursement des frais médicaux et pharmaceutiques

Je dois être affilié à la sécurité sociale et posséder une carte vitale et/ou une attestation papier.
En dessous de 6 mois de déplacement, je reste affilié à la Caisse d’Assurance maladie de ma résidence habituelle.
 

Bon à savoir

Si je suis salarié dans un hôtel, restaurant, ou un café : depuis le 1er janvier 2011, la convention collective des Hôtels-Cafés-Restaurants prévoit une complémentaire santé dès un mois civil effectué dans l’entreprise.

A partir du 1er janvier 2016, la couverture complémentaire santé se généralise à tous les salariés (loi du 14 juin 2013 de sécurisation de l’emploi).

 

Accès aux soins, accès aux droits 

Je cherche un professionnel de santé (médecin, dentiste, dermatologue, gynécologue, etc.) : je consulte le site www.ameli.fr

En cas d’urgence médicale, j’appelle le 15 qui déclenche la réponse la plus adaptée.

 

J’ai un problème de santé, je n’ai pas les moyens de me soigner :

Je contacte la Permanence d’Accès aux Soins de Santé (PASS)

  • A Béziers : Centre Hospitalier de Béziers - 2 rue Valentin Haüy - ZAC de Montimaran
    Tél. : 04 67 35 70 35 (niveau 0 et Urgences)
  • A Narbonne : Centre Hospitalier de Narbonne – Boulevard Docteur Lacroix
    Tél. : 04 68 42 60 00
Mis à jour le Lundi, 29. Août 2016 - 10:48